Recevoir la newsletter
Tirons nos épées...

Pour Siné
Pétitions
Communiqué de l'agence Belga du 24 juillet 2008
Siné évincé de Charlie Hebdo: ses amis belges lancent une pétition

Une pétition en faveur du caricaturiste français Siné, évincé de l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" par son directeur de publication Philippe Val, a été lancée il y a une dizaine de jours par ses amis belges, parmi lesquels l'entarteur Noël Godin. Jeudi, la pétition en ligne avait déjà récolté plus de 1.800 signatures, dont celles de nombreux Français.
Hébergée par le site "Gloup Gloup!(http://www.gloupgloup.be), la pétition exhorte à ne plus lire un Charlie Hebdo tant que Siné n'y aura pas retrouvé sa rubrique. Le dessinateur a en effet été renvoyé de l'hebdomadaire pour avoir tenu dans une chronique des propos jugés antisémites par Philippe Val, directeur de publication.
Une deuxième pétition, intitulée "Soutenir Siné" (http://www.soutenir-sine.org) et lancée un peu plus tôt que celle de "Gloup Gloup!" en France, a déjà rassemblé plus de 2.300 signatures. Plusieurs personnalités ont également apporté leur soutien à Siné à travers leurs témoignages publiés sur le site belge. Y figurent notamment ceux de Guy Bedos, Benoît Delépine ou encore Georges Moustaki.
Dans l'édition de Charlie Hebdo du 2 juillet dernier, Siné ironisait sur une éventuelle conversion au judaïsme du fils du président Nicolas Sarkzoy, Jean, avant son mariage annoncé par la presse avec la fille du fondateur des magasins Darty. Invité par M. Val à s'excuser auprès de Jean Sarkozy et de la famille Darty, Siné a refusé d'obtempérer.
Selon Philippe Val, ces propos, "outre qu'ils touchaient à la vie privée, colportaient la fausse rumeur de sa conversion au judaïsme. Mais surtout ils pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale et ce n'était ni acceptable ni défendable devant un tribunal".
"Je suis rarement d'accord avec ce que Siné raconte mais il y a une latitude à Charlie pour exprimer des opinions différentes des miennes" et "cette latitude est bordée par une charte qui proscrit notamment tout propos raciste et antisémite dans le journal", avait déclaré le directeur de la publication à l'AFP.
L'auteur s'était lui-même défendu dans une réaction à la même agence de presse: "je reproche à Jean Sarkozy de se convertir par opportunisme. S'il s'était converti à la religion musulmane pour épouser la fille d'un émir, c'était pareil. Et (la fille d')un catholique pareil, j'ai jamais fait des cadeaux aux catholiques".
Siné, âgé de 78 ans, collabore à Charlie Hebdo depuis sa relance en 1992, mais il avait également participé à l'ancienne formule. Il devrait lancer une procédure pour licenciement abusif dans les prochains mois, d'après le journal Le Monde. Selon un de ces avocats, le caricaturiste pourrait demander deux ans d'indemnités.
Le dessinateur va par ailleurs attaquer en diffamation un chroniqueur de la radio RTL, Claude Askolovitch, qui avait réagi à son texte sur antenne, le traitant d'"antisémite". La première audience devrait avoir lieu à l'automne.



Conception gloupinesque du site : Sylvain Savouret • Mise en pages et en dessins : Sylvie Van Hiel