Recevoir la newsletter
Nos bons conseils

Livres
Place au satanisme libertin




Cold love, satanic sex and funny suicide de Théophile de Giraud (le-mort-qui-trompe).
Il est devenu malaisé aujourd’hui de choquer toniquement.
Le désopilant et surdoué frigousseur du déjà scandaleux L’Art de guillotiner les procréateurs (même éditeur) réussit magnifiquement son esclandre en présentant son documentaire « sur le peuple des cold-wave-after-punk-gothico-fétichiste-anarcho-antinatalistes et libertins » comme un hymne à la haine de la famille, à l’incitation au meurtre, à la sexualité épileptique ou au découpage des bébés à la scie sauteuse donnant envie « de se trancher les veines en se masturbant ».




Conception gloupinesque du site : Sylvain Savouret • Mise en pages et en dessins : Sylvie Van Hiel