Recevoir la newsletter
Guérilla pâtissière
Espagne
L'effarant procès des "Tartazos" anti-TGV
Madrid • Vendredi 02 Novembre 2012
APPEL à LA SOLIDARITé :
DES PEINES DE 4 A 9 ANNéES DE PRISON POUR UN ENTARTAGE à LA MERINGUE CONTRE LE TGV ?


Quatre activistes ludiques du mouvement de désobéissance au TGV Mugitu ! sont traduits devant l’Audience Nationale de Madrid (tribunal d’exception) pour avoir entarté le 27 octobre 2011 à Toulouse la présidente navarraise Yolanda Barcina. Une campagne de solidarité est lancée aussi bien en Euskal Herria (Pays Basque) qu'au niveau international.
" 1. Ce qui n’est qu’une action comique de protestation n’entraînant presque aucune conséquence légale dans la plupart des pays occidentaux devient dans l’Etat espagnol l’objet d’une criminalisation et d’une poursuite pénale écrasante puisque le procureur requiert 4 à 9 années de prison.
2. Cette politique vindicative du gouvernement de Navarre vise à obtenir une punition exemplaire de l’Audience Nationale de Madrid, tribunal d’exception hérité du franquisme devenu actuellement l’organe de répression le plus féroce de la dissidence dans l’Etat espagnol.
3. La collaboration judiciairo-policière des autorités françaises avec l'Espagne en gelant les poursuites ouvertes dès le début à Toulouse, oú cette action d’entartage anti-TGV n’aurait été réprimée que par une contravention, a permis l’inculpation et la brutale poursuite pénale des quatre contestataires à l’Audience Nationale espagnole.

Nous vous remercions de votre attention et nous vous invitons à diffuser ce dossier (en PDF) que vous trouverez ici en français, en anglais, en espagnol et en euskéra (langue basque).
Merci beaucoup. "

Rappel des événements sur notre site:
Un splendide entartage anti-TGV à Toulouse
Les "Tartazos" anti-TGV fêtent leur coup d'éclat

Site de Mugitu !






Conception gloupinesque du site : Sylvain Savouret • Mise en pages et en dessins : Sylvie Van Hiel